Plaquettes HAYES Stroker Ace métalliques T100 Agrandir l'image
Hayes 

Plaquettes HAYES Stroker Ace métalliques T100

98-23888

844171029671

Les plaquettes Hayes Stroker Ace métalliques T100 offrent une importante puissance de freinage, même à haute vitesse ou à haute température, quelles que soient les conditions, même sous la pluie. La composition des plaquettes Hayes Stroker Ace métalliques T100 offre une excellente longévité pour une utilisation all-mountain, freeridedescente.

Plus de détails

Niveau de stock France :

En savoir plus

Comment sont fabriquées les plaquettes métalliques ?

Différents métaux tels que le cuivre, le nickel, l'étain, le fer, l'oxyde d'aluminium, sont utilisés pour la garniture des plaquettes de frein. La garniture est ensuite fixée à un support de plaquettes fabriqué en acier et plaqué en cuivre. Le plaquage de cuivre agit comme une soudure pendant le processus de frittage, ce qui lie le matériau au support.

Quelles sont les caractéristiques des plaquettes métalliques ?

  • Excellent freinage à haute température
  • Excellent freinage dans toutes les conditions, sèches ou humides
  • Longue durée de vie
  • Temps de rodage plus long
  • Risque plus élevé de bruit et de vibrations
  • Transfère l'essentiel de la chaleur à l'étrier, aux pistons et au liquide de frein
  • Coût de fabrication plus élevé

A propos de :
Hayes

Il y a plus de vingt ans, Hayes a marqué le monde du VTT avec la sortie du frein HFX-Mag grâce à sa durabilité et sa fiabilité. Sa conception a établi la norme pour la plupart des freins actuels telle que le maître-cylindre flip/flop ou le standard Postmount. Depuis, Hayes a continuellement affiné ses produits. Voici quelques jalons de l'histoire de Hayes.


Depuis 1946


Hayes Disc Brakes débute en tant que fabricant de pièces de moteurs hors-bord à Milwaukee (Etats-Unis) en 1946. En 1956, la société, appelée H&H Products, conçoit son premier étrier de frein pour karts à pédales et commence, deux ans plus tard, à fabriquer une gamme de freins à disque.


Une acquisition et un changement de nom


En 1968, Kelsey-Hayes, une autre société reconnue comme innovante dans le domaine des freins à disque automobiles (Buick, Chrysler), fait l'acquisition de H&H et change le nom de la société en Hayes Industrial Brakes. Cette même année, l'entreprise obtient plusieurs brevets sur les freins.


Les sports motorisés et Harley-Davidson


Dans les années 70, Hayes commence à fournir des freins à disque aux marchés de l'agriculture et du génie-civil, ainsi qu'aux principaux fabricants de motoneiges. La société entre dans l'arène du vélo en développant le premier frein à disque pour Schwinn en 1972. A la fin des années 70, 85% des voitures fabriquées aux Etats-Unis sont équipées de freins Kelsey-Hayes. Dans les années 80, elle commence à fournir des maîtres-cylindres pour sports motorisés (ATV et UTV) et devient en 1985 le fournisseur exclusif des freins pour les motos Harley-Davidson.


L'expérience du freinage au service du vélo


En 1996, Hayes introduit le premier frein à disque hydraulique et révolutionne l’industrie du VTT. L'année suivante, Hayes vend 12 000 systèmes de freinage à Trek Bicycles. Puis en 1997, la société forme Hayes Disc Brake pour étendre sa présence dans l'industrie du VTT. Les innovations se poursuivent également sur d'autres marchés, avec un frein mécanique robuste et un SAHR breveté développé pour Caterpillar. Autre grande nouvelle: Hayes reçoit la certification ISO 9001 en 1999.


Le retour de Hayes


En 2018, après avoir fait l'acquisition de plusieurs marques telles que Answer, Manitou, ProTaper, Reynolds et SunRinglé, Hayes fait son retour sur le marché du frein à disque hydraulique haut de gamme avec le frein à disque Dominion, récompensé par le Pinkbike Award 2018 et le Desgin & Innovation Award 2019.

PPC : 22,95 €